Comprendre le portage salarial : Qu’est-ce que c’est et comment obtenir un salaire en tant qu’indépendant ?

Aujourd’hui, le portage salarial a le vent en poupe. Il séduit les indépendants qui recherchent la sécurité sur les plans financiers et sociaux ainsi que les salariés qui veulent lancer leur propre activité. Cette forme d’emploi, vous séduit-il ? Avant de franchir le cap, voici ce que vous devez savoir sur le portage salarial et son mode de rémunération.

Le portage salarial, trois contrats en jeu

Il faut savoir que le portage salarial est un statut bien particulier : on peut le voir comme le consensus entre le salariat et l’indépendance. Dans ce statut, on cite trois parties : la société de portage salarial, le consultant ou le salarié et l’entreprise cliente. Elles sont liées par trois contrats :

A lire en complément : Investir dans le marché des crypto-monnaies en 2022

  • Le contrat de travail qui lie le salarié et la société de portage. On a ici un contrat qui reprend à peu près les mêmes clauses du contrat de travail classique,
  • Une convention de portage : dans ce contrat, on trouve les modalités de relation entre le consultant et l’entreprise de portage. C’est également dans cette convention qu’on définit la caisse de retraite à laquelle est affilié le consultant ainsi que la convention collective,
  • Le contrat de mission : c’est le contrat qui lie la société de portage au client. Il est établi par la société de portage et on y retrouve les grandes lignes de la bonne exécution de la mission par le salarié.

Convaincu par le portage salarial ? Découvrez la société CEGELEM, une société de portage salariale.

A lire en complément : Tout savoir sur Koh-Lanta l'émission de téléréalité

Le fonctionnement du portage salarial

Même si le salarié signe un contrat de travail avec la société de portage, il garde une certaine autonomie sur la prestation à réaliser. En effet, il est libre de choisir la nature de la mission, sa durée ainsi que son prix. Une fois qu’il a trouvé une mission qui lui convient, il fait entrer en jeu la société de portage.

Cette dernière établit un contrat avec l’entreprise « client » tout en considérant les exigences du consultant. Elle facture par la suite au client les honoraires du consultant par rapport à la réalisation de la prestation et établit le bulletin de salaire du consultant.

Le salaire du consultant en portage salarial

En portage salarial, on parle plus de chiffres d’affaires que de salaire. Lorsqu’un contrat est signé avec un client, c’est l’entreprise de portage qui s’occupe de la facturation et du paiement de celle-ci. En effet, vous ne percevez pas d’argent après chaque mission.

Chaque mois, elle récapitule les missions que le consultant a réalisées pour vous donner votre chiffre d’affaires. Cependant, il faut savoir que la société de portage a des charges sociales : c’est un employeur. Ces charges seront déduites du chiffre que vous avez réalisé pour avoir le salaire net.

Rassurez-vous : ce salaire ne sera pas si minime. Il dépend du nombre de missions que vous avez faites, mais aussi de la tarification de vos honoraires. Il ne faut pas oublier : ce n’est pas la société de portage qui fixe vos honoraires, mais vous-même. À vous de faire les bons comptes pour se retrouver avec un bon salaire à la fin du mois.

ARTICLES LIÉS