Quand doit-on quitter son logement CROUS ?

Pour tout étudiant, disposer d’un logement CROUS est une véritable aubaine, ils reviennent moins chers que les logements classiques. Cependant, pour un bon fonctionnement les logements CROUS sont attribués sur une période donnée. Alors quand faut-il quitter son logement CROUS ? Comment quitter son logement CROUS? Découvrez  dans cet article toutes les réponses nécessaires.

Quand quitter son logement étudiant : au terme du contrat de location

D’abord, il faut noter que le logement CROUS  est attribué du 1er septembre au 31 août de l’année scolaire en cours. Mais, deux choix s’offrent à vous : quitter le logement à la fin de la période ou prolonger la durée. Il vous suffira de renouveler  votre bail pour la prochaine année scolaire.

A lire également : Déménagement sur la région de Lausanne

Alors si votre contrat de location est arrivé à terme, plus besoin de formalité. Car à cette date, le contrat s’arrête et vous pouvez quitter le logement CROUS sans aucune formalité.  Par exemple, pour un bail meublé de 9 mois (1er novembre au 30juin) l’étudiant peut librement quitter son logement à la fin du contrat.

Quand quitter son logement CROUS : avant le terme du contrat de location

Dans ce cas précis, la procédure à suivre n’est plus la même. Si vous souhaitez quitter le logement, sachez qu’il est primordial de partir au bon moment. Pour cela, vous devriez envoyer un préavis (lettre recommandée avec accusé de réception) à qui de droit en lui mentionnant votre désir de libérer le logement. Surtout, gardez à l’esprit que, les déclarations orales, écrites manuellement n’ont aucune valeur devant la loi.

A découvrir également : Quelle distance entre canapé et table basse ?

Dès lors que, le secrétariat ou la direction de la cité universitaire reçoit ledit préavis, vous avez un délai de trois mois pour quitter le CROUS. Toutefois, le délai de trois mois peut être raccourci dans certaines conditions. Par exemple pour un étudiant qui décroche son premier job le délai change. En effet, ce dernier peut quitter le logement un mois après la date d’envoi de son préavis.

En revanche, pour une location de résidences meublées, le préavis ne peut en aucun cas dépasser 1 mois. S’il arrivait que l’étudiant quitte le logement au cours de la période du préavis, il encoure certains risques. Il sera contraint de payer les factures de l’appartement jusqu’au terme du préavis.

Comment quitter son logement CROUS ?

Maintenant que vous êtes prêts à quitter le logement étudiant, il est nécessaire de choisir une date pour faire l’état des lieux. En réalité, il s’agit d’une vérification complète de l’appartement. De l’état du plancher aux appareils électroniques tout est contrôlé.

Sans cela, il vous est impossible de quitter le logement avec la caution. Aucun propriétaire ne prendra le risque de vous rendre cet argent sans être assuré de l’état (bon ou mauvais) de son bien. Alors, si l’état des lieux est satisfaisant, c’est-à-dire que le bien est dans son état initial pas de cassures, pas de dommages le propriétaire est tenu de vous restituer la totalité de votre caution. Dans le cas contraire, vous aurez droit à une partie de la caution.

ARTICLES LIÉS