Comment calculer les frais d’agence pour une vente ?

Si vous souhaitez vendre ou acheter un bien immobilier via une agence immobilière, vous devez impérativement payer des frais d’agence. Le frais d’agence constitue en général la rémunération des agences immobilières. Il faut savoir que passer par une agence pour une vente ou une acquisition vous fait gagner beaucoup de temps et beaucoup d’argent. Vous augmentez non seulement vos chances de tomber sur un potentiel acheteur sérieux, vous avez la possibilité d’imposer toutes vos conditions pour la vente .  Comment le calculer les frais d’agence pour une vente ? Dans cet article nous vous proposons comment le calculer.

Les agents immobiliers et les frais d’agence

Les agents immobiliers assurent la vente rapide et sécurisée d’un bien immobilier. Ils ont une grande expertise professionnelle et un vaste réseau dans le monde immobilier. Grâce à cela, la vente de biens se fait facilement et rapidement. En ayant recours à une agence immobilière, vous augmentez vos chances de faire une bonne affaire. Mais bien sûr, passer par une agence immobilière n’est pas gratuit. Les agences doivent percevoir des commissions en guise de rémunération. Cette rémunération représente les frais d’agence. En payant les frais d’agence, vous vous octroyez donc les services de l’agence immobilière.

A lire également : Zoom sur l’investissement en LMNP dans l’ancien

Comment déterminer ou calculer les frais d’agence ?

Avant de recourir à une agence immobilière, vous devez savoir qu’il n’y a pas des honoraires universels à toutes les agences. Le frais d’agence est très facile à déterminer. Il se calcule grâce au pourcentage du prix de vente du bien immobilier. Le pourcentage varie selon le prix du bien. Mais généralement, compris entre 3% et 10% du prix du bien. Certains facteurs peuvent également faire  augmenter le pourcentage. Nous vous conseillons donc d’être vigilant. Aussi notez que chaque agence immobilière a l’obligation d’afficher dans toutes leurs annonces la somme de leurs honoraires TTC. Cela assure une certaine clarté et assurance.

Concernant le calcul des frais d’agence, prenons un exemple simple : un appartement dont le prix net vendeur est de 250 000 $. Le pourcentage d’honoraire de l’agence est de 6%. Le calcul du taux est le suivant 250 000$ * 0,06= 15 000 $. Le résultat représente le frais d’agence à payer à l’agence immobilière.

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un maitre d'œuvre pour la rénovation de sa maison ?

Négocier les frais d’agences : est-ce possible ?

Bien sûr que oui ! Il est possible de négocier le taux. Les honoraires d’agences sont généralement toujours négociables. Cela est due au fait que les frais d’agences ne font pas objet de règlementation. En effet, plus le bien est cher plus il est négociable. Les biens de grande valeur augmentent donc la commission des agents. Ces derniers sont donc prêts à faire de la baisse sur le prix du bien pour pouvoir le vendre et assurer leurs commissions.

Un autre facteur permettant la négociation est la qualité du bien. Dans le cas où le bien ne serait pas dans les normes, vous avez là l’opportunité de négocier le prix. La concurrence des agences immobilière est un autre facteur de négociation. Vous savez, le grand nombre d’agences oblige les agences les plus gourmandes à rester dans une certaine fourchette. Cela permet donc d’avoir des frais raisonnables. Certaines agences acceptent facilement la négociation dans le but de favoriser la vente.

Paiement des honoraires des agences

Après le calcul des frais d’agences, il est normal de chercher à savoir qui paiera les frais. Le vendeur ou l’acheteur ? Il est vrai que l’agence a été contactée par le vendeur et que ce dernier doit s’acquitter des frais. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’il prend les frais en charge.  Lors d’un achat  de biens par le biais d’une agence immobilière, il arrive que le vendeur du bien additionne les frais d’agence au prix de vente. Ainsi la charge est prise par l’acheteur. De même, les FAI ou Frais d’agence inclus sont mis dans l’acte d’achat ce qui signifie que les frais d’agence sont payés par l’acheteur. Dans le cas où ce dernier refuserait les FAI (frais d’agence inclus) et se limite au prix d’achat exact, les vendeurs prendront en charge les frais d’agence.

ARTICLES LIÉS