Comment se préparer à une chirurgie maxillo-faciale ?

Une chirurgie maxillo-faciale n’est jamais une opération agréable bien qu’elle puisse être indispensable. Outre l’intervention en elle-même, la phase de récupération peut-être un véritable supplice pour bon nombre de personnes. Comment se préparer à subir une chirurgie maxillo-faciale ? Découvrez les éléments incontournables à considérer pour que l’avant et l’après-opération soient moins pénibles.

Écouter les recommandations du spécialiste

Suivre attentivement les conseils et les prescriptions du spécialiste est sans doute la meilleure façon de vous préparer à l’opération. Avec son expérience, il saura mieux vous indiquer comment affronter la fatigue, les douleurs, les troubles, et même la baisse de moral.

A lire aussi : Shampoing doux naturel : comment choisir ?

C’est pour cela que la phase pré-opératoire est aussi importante pour avoir le plus d’informations possibles. Par ailleurs, il vaudrait mieux être accompagné d’un proche ou d’un ami afin qu’il vous aide dans votre quotidien après l’intervention.

Choisir une bonne période pour l’opération

La première étape de votre phase préparatoire consiste à trouver la période adéquate pour l’opération. L’idéal serait de choisir un moment où vous serez en mesure de prendre un congé ou du repos. Il peut s’agir d’un arrêt de travail, d’une dispense ou encore de la période des vacances.

Lire également : Eliquid France Relax 50ml : qui en vend ?

Dans tous les cas, cela doit être une période où vous êtes sûr de pouvoir prendre un repos prolongé. Cet intervalle de temps va vous permettre de mettre le nécessaire en place pour votre quotidien après l’opération. Vous en aurez énormément besoin pour être prêt sur le plan psychologique et pour mieux aborder la phase de récupération.

Prévoir la phase de rétablissement

À la suite de l’opération, il vous faudra un certain nombre de semaines pour vous rétablir totalement. Vous ne serez alors plus totalement libre de vos mouvements. L’idéal serait donc de préparer votre phase de rétablissement avant l’intervention. Pour ce faire, vous devrez vous apprêter à subir un gonflement important en vous procurant un masque réfrigérant ou des poches de froid.

Vous aurez également besoin d’un baume à lèvres pour soulager les ravages des écarteurs. Par ailleurs, il est possible que l’on vous conseille des pulvérisations nasales pour faire face à votre problème de nez bouché.

Programmer son alimentation

L’alimentation est un autre facteur important dans votre préparation à la chirurgie maxillo-faciale. Tout de suite après l’opération, elle devra être liquide avant que vous ne vous tourniez progressivement vers une alimentation plus molle. Il faudra faire attention à manger sain et à surveiller votre apport énergétique pour faciliter votre rétablissement. Afin que ce paramètre soit bien pris en charge, vous aurez besoin de certains outils tels qu’une paille, un mixeur ou encore un verre à canard.

ARTICLES LIÉS