Comment évacuer facilement les déchets du btp ?

Selon les statistiques, les chantiers de grandes œuvres produisent 40 millions de tonnes en déchets chaque année. Que vous soyez acteur des travaux de démolition, de construction ou de rénovation, il est important de traiter les déchets produits durant vos chantiers dans le respect des normes environnementales. Vous vous posez surement les questions : comment le faire et pour des déchets de quelle nature ? Faisons ensemble un tour d’horizon sur l’analyse de gravats et leur traitement.

Les variétés de gravats

On distingue plusieurs sortes de déchets qu’il faille passer au trie avant de finir au centre de traitement adéquat pour la destruction ou le recyclage. On parle de déchets inertes comme le parpaing, la brique, la pierre, la terre, le verre, des déchets non dangereux notamment le bois, les métaux et autres. Ensuite viennent les déchets dits dangereux à l’instar des peintures, les produits chimiques, des matériaux traités, etc. Sachez que l’analyse des gravats riche en amiante doit être obligatoirement effectuée par des équipes certifiées et accréditées. Obtenez votre devis et sachez en plus sur bigbagngo.com.

Lire également : Quand changer des euros en francs suisse ?

Des gravats à la déchèterie

Après des opérations de bricolage, vous avez la possibilité de traiter vos déchets par vous-même. Il vous incombe de déterminer et de vous rapprocher du centre de traitement de déchets à proximité de chez vous. Vous pouvez vous faire aider grâce à des solutions officielles disponibles sur internet afin de bénéficier en même temps du mode d’emploi. Si vous faites recours à un professionnel, il devra mettre à votre disposition un service chargé de traiter les déchets. Celui-ci pourra être pris en compte dans la facture totale des travaux ou être annexé à cette dernière.

Les solutions d’évacuation de déchets

Il existe diverses possibilités pour évacuer vos déchets de chantier en fonction de chaque type, essentiellement leur taille et leur poids. On citera par exemple les sacs à gravats pour traiter les petites quantités, car l’usage des sacs est pratique sur des chantiers à accès réduit. La goulotte pour le transfert vers une benne. Pour les grosses quantités de déchets, la benne à gravats est plus adaptée et elle aide à baisser la fréquence des aller et venues. Enfin l’aspirateur à gravats ou déchets, pour les fins de chantier ou d’œuvre. Après avoir procédé avec la benne ou les sacs, il vous reste encore des déchets dans la main ? Alors place au déblayement du chantier grâce à un aspirateur spécial pour ce type de tâche. Il est constitué d’une cuve blindée et d’un moteur surpuissant double ou triple motorisation.

A voir aussi : L'EURL ou la SASU ?

D’après la loi en France et ses territoires

L’article L.541-2 du Code de l’environnement tient pour responsable le producteur et le détenteur des déchets de chantier. Maître d’œuvre et chef d’ouvrage partagent équitablement la responsabilité de la gestion des déchets de chantier en conformité avec les normes en vigueur dans l’Hexagone. Il revient au chef d’ouvrage d’énumérer clairement ses attentes et exigences au maître d’œuvre. La répartition des rôles et la responsabilité des acteurs dépendent de la nature du chantier et du type de maître d’ouvrage.

ARTICLES LIÉS