Quand faire réviser son scooter ?

Quoi de plus naturel que de vouloir d’un scooter à durabilité optimale ? Pour cela, il est primordial de veiller à bien s’en occuper périodiquement. Les contrôles techniques et les révisions sont un ensemble de critères à respecter à des fréquences données pour disposer d’un véhicule scooter en pleine forme, quel que soit son âge. Découvrez dans ce guide d’entretien les périodes propices pour procéder à la révision de son scooter.

Réviser son scooter à chaque vidange

La vidange est indispensable pour maintenir un véhicule en état, surtout pour les moteurs de moto scooter qui consomment davantage d’huile. Notez bien : il n’y a pas un délai préétabli pour vidanger votre engin. Tout dépend du type de moteur et de la fréquence d’utilisation du véhicule. Néanmoins, si vous atteignez souvent 30 000 km, il serait idéal de vérifier chaque fois le niveau d’huile de votre engin. C’est ce qui est justement recommandé.

A voir aussi : Comment savoir où mon employeur cotise ?

Par exemple, si vous parcourez 5000 km (avec un scooter à moteur Piaggio Leader 4 soupapes), vous devez effectuer au moins une vidange. Eh oui ! Et si vous l’utilisez beaucoup, procédez donc à une vidange tous les 3 000 à 4 000 km.

Par contre, avec un moteur Yamaha X-Max et un moteur Honda Forza ou Honda PCX, il serait judicieux de faire au moins une vidange tous les 6 000 km. Habituellement, les professionnels procèdent au changement du filtre à chaque vidange.

A voir aussi : Compte Professionnel de formation : comprendre son fonctionnement

Réviser son scooter pendant la vérification et le remplacement du filtre à air

Un filtre à air de qualité et bien propre joue un rôle prééminent dans l’alimentation du moteur d’un scooter. Généralement, il devient défaillant après avoir parcouru une distance de plus de 5 000 km, surtout si le véhicule est utilisé en pleine ville. Tâchez vous de le remplacer tous les 5 000 km.

Vous n’êtes pas sans savoir l’utilité d’une bougie d’allumage. Sa vérification et son remplacement font partie de l’entretien d’un scooter. Veillez également aux moindres détails et procédez à leur remplacement tous les 10000 km. Gardez aussi à l’esprit que certains modèles peuvent résister jusqu’à 20 000 km.

Réviser périodiquement son scooter

L’entretien d’un engin ne concerne uniquement pas une vidange, un filtre à huile, un filtre à air ou les bougies d’allumage. Le mécanicien, conformément aux recommandations du constructeur, doit aussi examiner les niveaux de liquides, le système de freinage, le refroidissement, les clignotants, les phares, les klaxons, l’état des pneus, etc.

Il est conseillé de procéder à une révision mensuelle pour détecter d’éventuelles pannes afin de les réparer. Référez-vous également au carnet d’entretien du constructeur pour avoir une idée explicite sur la périodicité recommandée.

Conclusion

Si votre budget le permet, vous pouvez procéder régulièrement à la révision de votre scooter. C’est d’ailleurs ce qui est recommandé. Tenez également compte du manuel d’utilisation de votre scooter. Vous y trouverez la fréquence de révision indiquée par le constructeur. La fréquence d’utilisation du véhicule peut également influer sur sa périodicité de révision. Toutefois, veuillez confier l’entretien de votre engin à un professionnel qui s’y connaît.

En résumé, à la question « Quand faire réviser son scooter ? », vous avez à présent les bonnes réponses.

ARTICLES LIÉS