Compte Professionnel de formation : comprendre son fonctionnement

Le CPF ou le Compte Professionnel de Formation est un système mis en place pour remplacer le droit individuel à la formation. Il permet à toute personne active incluant les individus en période de chômage de suivre une formation certifiante ou qualifiante. Dans cet article, nous allons faire un zoom sur le fonctionnement de ce fameux CPF.

A découvrir également : Tout savoir sur les statuts d'une SCI

Profiter du CPF

Toute personne active, qu’il vient d’entrer dans le milieu du travail ou qu’il est à quelques mois de son départ à la retraite, peut bénéficier du Compte Professionnel de Formation. Pour être plus précis, ce système est ouvert aux salariés, aux travailleurs indépendants, aux fonctionnaires, aux conjoints collaborateurs et même aux demandeurs d’emploi.

Tout individu actif ayant plus de 16 ans et par dérogation, les jeunes de 15 ans travaillant en apprentissage dans une structure peuvent également profiter du CPF. Il est à préciser que ce compte professionnel de formation prend fin lorsque la personne part à la retraite. Cependant, elle peut encore en profiter si elle poursuit des activités bénévoles ou de volontariat.

A lire également : Qui peut travailler dans un espace de coworking ?

Le CPF, un compte alimenté

Lorsqu’on parle du CPF, on évoque une valorisation en euros. En effet, ce compte reçoit chaque année 500 euros pour une activité à mi-temps ou à plein temps. Il est toujours alimenté jusqu’au plafond de 5 000 euros. Le crédit CPF pour les salariés pas ou peu qualifiés n’ayant pas atteint un niveau de formation classé niveau 3 est fixé à 800 euros et le plafond est à 8000 euros.

Les formations accessibles au CPF

Les actifs ont accès à mille et une formations via ce compte professionnel de formation. Ils peuvent suivre des formations longues, courtes, généralistes ou spécifiques permettant la reconversion ou l’insertion professionnelle, l’acquisition de compétences ou encore la création d’entreprise. Pour vous assurer que la formation peut bien être financée par les euros sur votre CPF, vous pouvez vérifier sur le site officiel de Mon compte formation.

Sachez que la personne intéressée peut faire cette formation :

  • Dans les horaires de travail : dans ce cas, il devra voir avec le service RH de son entreprise pour la validation de la démarche et les conditions sur l’absence. Il faut avoir le feu vert de son employeur pour suivre la formation et il faut faire sa demande le plus tôt possible.
  • En dehors des heures de travail : c’est plus pratique, mais il faudra s’organiser. Il se peut même que la personne pose des congés pour suivre tranquillement la formation et dans ce cas, elle n’est pas obligée d’informer son employeur.

Faire valoir son droit au CPF

Pour mobiliser son compte professionnel de formation, il faut d’abord créer le compte. Pour ce faire, il faut se rendre sur le site officiel de Mon compte formation ou passer par l’application. On vous demandera votre numéro de sécurité sociale et une adresse e-mail.

Si vous avez déjà trouvé la formation Administrative CPF qui vous convient, vous devez vous assurer qu’elle peut être financée par le CPF. Sinon, vous pouvez lancer la recherche d’une formation sur le site officiel de Mon compte Formation dans l’onglet « Trouver une formation professionnelle ». Pour un financement intégral du coût de la formation, il faut que votre compte soit suffisamment alimenté.

Dans le cas où le coût de la formation est élevé et que votre crédit sur le CPF n’est pas suffisant, il est possible de demander à votre employeur ou à Pôle Emploi de régler la différence. Cette solution n’est pas toujours envisageable, donc, vous pouvez régler vous-même le reste à payer du coût de la formation. Une fois que vous avez tout payé, il faut faire valider la demande de formation toujours sur votre espace sur le site de Mon compte professionnel.

Il faut attendre la validation du dossier pour espérer suivre la formation. Vous serez prévenu par courriel quand votre requête est validée. Bien entendu, vous ne pourrez entreprendre les démarches suivantes qu’après avoir reçu cette validation.

ARTICLES LIÉS