Divorce : Pourquoi l’assistance d’un avocat est si importante ?

Un mariage est parfois sujet à des problèmes entre conjoints. Alors de là peut survenir, d’une raison ou d’une autre, le désir de se séparer. Le divorce peut à partir de ce moment être demandé à l’amiable ou que la décision soit unilatérale. Dans tous les cas, il importe de retenir que l’avis d’un avocat est important dans cette procédure. Pourquoi a-t-on réellement besoin de l’assistance de ce spécialiste du droit pour divorcer ? Voyons les bénéfices !

Le divorce à l’amiable : l’assistance d’un avocat obligatoire

Un mariage, c’est parfois des moments glamour ou des moments tendus. En période de brouilles, on a beau s’accrocher à son union, mais en vain ! La solution qui vaille pour les époux n’est donc rien d’autre que d’enclencher un divorce à l’amiable. Une procédure complexe, car, même si vous pouvez vous séparer tous les deux de votre plein gré, l’assistance d’un avocat, elle, reste obligatoire. L’obligation est alors faite à chacune des parties d’être impérativement représentée par un avocat.

A lire en complément : Pourquoi est-il important d’utiliser une rampe de chargement ?

Spécialisé en droit de la famille, l’avocat pour un divorce vous aide sur un certain nombre de questions inhérentes à la rupture de votre lien conjugal. Ces questions sont, entre autres considérations, liées à la rédaction de la requête de divorce, à la convention ainsi qu’à la garde des enfants et de leur régime alimentaire. En plus de mener les pourparlers avec l’autre partie, votre avocat vous représente aussi auprès du Juge aux Affaires Familiales.

Le divorce contentieux, la présence d’un avocat encore obligatoire

La volonté de divorcer peut, dans certains cas, venir d’un seul époux. En cas d’espèce, et s’il s’agit précisément d’un divorce contentieux, la présence d’un avocat est encore obligatoire.

A voir aussi : Comment bien trouver votre technicien de maintenance ?

Son expertise est indispensable car il doit se charger de la rédaction et de la signature de votre requête de divorce.

En dehors de l’accompagnement de ce professionnel du droit familial, il y aura constat de nullité de la procédure auprès de l’autorité habileté. Votre dossier sera donc irrecevable. Avant de déclencher le dossier de son client, l’avocat pour divorce entame, en premier lieu, une procédure dite « tentative de conciliation » devant le juge, dans l’éventualité d’aboutir à une médiation entre l’époux requérant et celui défendeur. A défaut, le juge sera dans l’obligation de prononcer le divorce.

Bien que dans une procédure de divorce contentieux la partie non demandeuse ne soit pas tenue d’avoir un avocat, le recours à ce dernier reste néanmoins vivement conseillé. Par ailleurs, en sus de ces deux types de divorce détaillés dans cet article, il existe également le divorce accepté, le divorce par suite de l’altération définitive du lien conjugal, le divorce pour faute. Peu importe la nature, le recours à un avocat permet d’en avoir le cœur net.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!