Système d’alarme pour la maison : quelles sont les options les plus courantes ?

À l’approche des grandes vacances, nombreux sont les particuliers qui pensent installer une alarme dans leur maison. Différents modèles anti-intrusion existent. Voici les options les plus courantes à connaître si vous souhaitez doter votre domicile d’un système de protection. 

​Composition classique d’une alarme pour la maison

Avec la levée des restrictions sanitaires, vous pensez sûrement profiter des vacances pour partir loin. Après deux ans d’incertitude, il semble que les voyages puissent de nouveau être possibles. L’installation d’un système anti-intrusion peut vous permettre de partir l’esprit tranquille. Différents modèles et marques sont disponibles dans le commerce tels que  l’alarme Verisure.

A voir aussi : Bien entretenir son animal de compagnie

Les plus classiques sont composées d’un capteur, d’une sirène et d’un tableau de bord. Techniquement parlant : dès lors qu’une effraction est détectée, la sirène s’enclenche. L’activation ou la désactivation s’effectue via le tableau de bord.

​Les options des systèmes anti-intrusion les plus courantes

​Les modèles connectés ou reliés au réseau GSM

Certaines alarmes sont connectées à internet grâce au Wifi. Si la connexion est instable, le réseau de téléphonie mobile (GSM pour global system for mobile) peut être préféré. Dans les deux cas, le dispositif permet l’envoi d’une alerte sur le téléphone du propriétaire dès lors qu’une intrusion est suspectée. Les systèmes les plus élaborés sont reliés à une centrale de télésurveillance.

Lire également : Les avantages de faire du golf

​Le détecteur de mouvements et la sirène 

Placés en divers endroits de l’habitation, les détecteurs reliés aux sirènes décèlent les mouvements dans une zone délimitée. Certains modèles permettent de faire la différence entre une présence humaine et animale. Les sirènes, installées en intérieur ou en extérieur, produisent un bruit strident. Celui-ci a pour but de prévenir au-delà de l’habitation, mais aussi de faire fuir les cambrioleurs. Si vous habitez en appartement, l’installation d’une sirène extérieure n’est pas toujours autorisée par le syndicat de l’immeuble.

​La vidéosurveillance

Un système de télésurveillance se compose de plusieurs caméras. Disposées à des endroits stratégiques de la maison, elles enregistrent des images suite à la détection d’un mouvement ou de façon continue. Ces images permettent notamment d’avoir la preuve d’une tentative d’intrusion. À noter : les caméras ne doivent filmer que votre propriété.

​Le badge d’activation 

Le tableau de bord sous forme de clavier fixé au mur représente la version la plus simple. Le propriétaire active ou désactive l’alarme avec un code personnel. D’autres systèmes fonctionnent avec un badge. Si l’accès au tableau mural est difficile ou si vous n’avez pas la mémoire des chiffres, cette option peut être intéressante. 

​Le détecteur de fumée

Le saviez-vous ? Un dispositif servant à détecter la fumée peut être relié à votre système d’alarme ainsi qu’au service de télésurveillance. Depuis quelques années déjà, il est obligatoire d’équiper son logement d’un détecteur de fumée pour prévenir les incendies. Connecter les deux systèmes peut vous permettre de partir en vacances l’esprit plus tranquille. 

Le dispositif anti-intrusion devra être choisi en considérant la configuration de votre logement. Pour vous aider, il convient de vous renseigner auprès d’un professionnel. Il pourra également vous accompagner dans son installation et vous aider à le paramétrer avant sa première utilisation. 

ARTICLES LIÉS