Dentifrice maison : comment faire ?

Les consommateurs sont de plus en nombreux à prêter attention à la qualité des produits qu’ils achètent. C’est pourquoi les cosmétiques maison séduisent de plus en plus. Ces produits sont plus écologiques, moins chers et sont souvent de meilleure qualité. L’avantage d’un cosmétique maison c’est que l’on peut élaborer les recettes selon ses besoins spécifiques. C’est un bon point pour soi mais aussi pour l’environnement. Le dentifrice fait partie des produits que l’on peut faire soi-même. Comment s’y prendre pour fabriquer un dentifrice efficace ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article !

Dentifrice maison : avantages

Fabriquer un dentifrice maison est une bonne façon d’éviter des composants qui peuvent être agressifs et qui sont courants dans l’industrie. On peut citer par exemple le fluor et peroxyde. Car il faut savoir que les dentifrices classiques ne sont pas forcément biodégradables et que les ingrédients utilisés ne sont pas tous bons pour la santé.

A voir aussi : Comment détecter l'autisme chez un adolescent ?

En faisant son dentifrice soi-même, on peut s’assurer de la qualité des ingrédients. De plus, selon les besoins de chacun, il est possible de modifier la recette. Pour des gencives fragiles, avoir une haleine plus fraîche et lutter contre les caries, vous pouvez ajouter des composants spécifiques. Ainsi, vous obtenez un dentifrice efficace, adapté à vos besoins et pas cher. Vous évitez aussi d’utiliser des composants non biodégradables, trop chimiques et qui requièrent une bonne quantité d’emballage. Un dentifrice maison c’est aussi faire dans le zéro déchet puisque vous le mettez dans un petit récipient réutilisable et facile à transporter.

Quelques règles pour faire son dentifrice maison

Afin d’éviter de prendre des risques, il convient de suivre correctement des recettes disponibles sur internet ou dans des livres. Il faut également prendre le temps d’étudier la source donnant la recette. Le risque ici est de fabriquer un produit dont les dosages ne seraient pas adéquats. Si certains composants trop abrasifs sont surdosés, c’est l’émail qui va être fragilisé et abîmé.

A découvrir également : Quel est le coût d'un lifting ?

Il est également important de respecter les mesures d’hygiène qui s’imposent lors de la fabrication d’un cosmétique maison. Cela permet d’avoir un produit sain et qui pourra se conserver une bonne durée de temps. Ces règles d’hygiène sont essentielles et empêchent que des bactéries prolifèrent.

Lors de la préparation du dentifrice maison, prenez soin de vous laver les mains et même de porter des gants. Ces derniers sont utiles pour toutes manipulations d’ingrédients irritant pour la peau. Toute contamination doit être évitée pour empêcher que des bactéries se développent. Le contenant dans lequel vous mettrez votre préparation doit être stérilisé avant usage à l’alcool. Nettoyez également le plan de travail et chaque ustensile que vous comptez utiliser.

Comme pour toutes les préparations naturelles, le temps de conservation est moins long que pour un produit conventionnel. Sans conservateur, il ne peut rester dans la salle de bain une éternité. C’est pourquoi il est conseillé de préparer des petites quantités que vous rangerez au frigo ou à l’abri de la lumière. Par ailleurs, nous recommandons de choisir des contenants en verre teinté, d’autant plus si vous avez ajouté des huiles essentielles dans la préparation. Les actifs des huiles essentielles diminuent lorsqu’ils sont exposés à la lumière.

Quelques recettes de dentifrice maison

Dentifrice à l’argile

Prenez 3 cuillères à soupe d’argile en poudre et ajoutez-y une cuillère à café de bicarbonate de soude. C’est l’argile qui donnera au dentifrice toute sa texture épaisse. Le bicarbonate sert lui à enlever le tartre et à blanchir. Pour avoir l’haleine fraîche, rajouter 8 gouttes de menthe douce ou poivrée en huile essentielle.

Dentifrice pour gencives sensibles

La meilleure recette pour des dents et des gencives sensibles contient du clou de girofle. Souvent utilisé dans des soins dentaires, le clou de girofle soulage et cicatrise les maux de bouche. Mélangez 2 càs d’argile verte et 1 càc de bicarbonate de soude. Ecrasez 2 clous de girofles de façon à ce qu’ils soient en poudre. Mélangez le tout à de l’eau pour faire une pâte homogène. Là aussi pour donner un parfum frais au dentifrice, ajoutez de la menthe.

Dentifrice au charbon végétal

Idéal pour remplacer le bicarbonate de soude, le charbon végétal blanchit lui aussi les dents. Il est même moins abrasif que son camarade. Pour cette recette mettez 1 càc de charbon végétal actif et 10 gouttes d’huile essentielle de citron. Pour donner de la consistance, ajoutez de l’huile de noix de coco fondu.

ARTICLES LIÉS