Conseils pour vous aider à communiquer avec votre avocat

On entend souvent des gens dire « mon dossier n’a pas l’air d’intéresser mon avocat, j’ai beaucoup de mal à le joindre, il faut que j’attende au moins 1 mois pour avoir un rendez-vous… » La plupart d’entre eux ont l’impression que leur avocat ne les comprend pas et ne s’intéresse pas vraiment à leur cas. Cependant le vrai problème de ces personnes c’est qu’elles n’ont pas réussi à trouver la bonne manière de communiquer avec lui. En effet, les avocats ont généralement plusieurs clients dont ils doivent s’occuper en même temps.

Cela leur permet d’acquérir plus d’expérience. La plupart d’entre eux s’occupent en premier des situations judiciaires ou juridiques les plus urgentes. Le défi qu’il faut relever en tant qu’avocat, c’est d’arriver à trouver à trouver le bon équilibre entre le niveau juridique de ses explications et la fréquence des entretiens. Il faut qu’il fasse tout ce qui est en son pouvoir pour que le client ne soit jamais mis au pied du mur.

A lire en complément : Comment faire un vide dressing réussi ?

Exposer la situation

Un bon avocat doit toujours présenter l’ensemble des faits (matériels, temporels, etc.) à ses clients. Il doit lui faire une description objective et complète de la situation. Il ne doit jamais divulguer les informations qui lui sont confiées lors de l’exercice de sa profession. Les informations qu’il reçoit lors du premier entretien en font partie, même s’il n’y a aucune convention d’honoraires. On peut donc tout lui dire sans aucune crainte. Cacher des informations peut ruiner totalement le travail réalisé. Lorsqu’on fait appel à un avocat, il faut lui expliquer ses attentes ainsi que le changement auquel on aspire. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour que son client soit entendu.

A lire en complément : Pourquoi est-il important d’utiliser une rampe de chargement ?

Choisir clairement une mission : les missions de droit

La mission principale d’un avocat, lorsque ses clients doivent comparaître devant le juge, c’est d’assurer leur défense. Ses autres missions à savoir la consultation, le conseil, la négociation, la rédaction d’actes, le contentieux, même si elles sont très importantes, sont souvent reléguées au second plan. La consultation est assez différente du conseil. Lorsqu’un individu prend un avocat pour avoir un conseil, c’est pour recevoir des éclaircissements sur l’action contentieuse ou amiable qui s’adapte le plus à sa situation subjective ou objective. Le conseil c’est en quelque sorte, une recommandation, un avis ou une préconisation. Pour avoir des questions concernant une procédure de divorce, adressez-vous à l’Avocat Henri Viguier. C’est l’un des meilleurs dans ce domaine.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!