Comment recharger Internet forfait bloqué Orange ?

Si vous êtes un habitué des forfaits bon marché, vous avez peut-être déjà entendu parler de Syma Mobile, cet opérateur virtuel aux prix imbattables. Mais est-ce vraiment une bonne affaire ?

Le marché en plein essor des opérateurs mobiles virtuels voit émerger chaque année de nouveaux acteurs, plus ou moins sérieux, essayant de traiter avec le plus grand nombre possible de clients enthousiastes pour de bonnes affaires. Ses opérateurs ont pour principal argument des tarifs extrêmement compétitifs pour les forfaits mobiles apparence tentante. En marchant dans la rue ou dans les transports en commun, vous avez probablement déjà rencontré un panneau publicitaire d’un opérateur jusque-là presque inconnu : Syma Mobile. Ces derniers misent sur des forfaits 4G et 5G à des prix très bas avec des enveloppes allant de 1 à 150 Go. Après de nombreux commentaires négatifs de la part de nos lecteurs, nous avons voulu savoir combien valait exactement cet opérateur énigmatique et voici notre expérience avec lui.

A découvrir également : Pourquoi investir dans l'achat d'une centrale vapeur ?

Trouvez tous les forfaits Syma Mobile Qui est Syma Mobile ?

Syma n’est pas le premier ou le dernier opérateur mobile à se lancer sans la concurrence des forfaits à bas prix. À l’origine, Syma a commencé ses activités en 2005 sous le nom de Symacom, époque à laquelle la société s’est spécialisée dans la vente de cartes d’appel prépayées et rechargeables pour acheter en ligne. Vous avez également bénéficié d’un service d’accès direct, vous permettant d’appeler la destination de votre choix depuis une ligne fixe.

La marque mobile Syma est relativement jeune car elle remonte à 2015 et s’est naturellement concentrée sur le marché des forfaits mobiles en obtenant le statut d’MVNO. Ce dernier permet à Syma Mobile de s’appuyer sur le réseau des opérateurs traditionnels pour fournir ses services à ses abonnés tout en offrant un positionnement tarifaire très avantageux. Cela a été fait d’abord avec Orange, puis SFR plus tard, Syma jonglant désormais avec les deux opérateurs selon leurs plans.

A lire également : Faut-il passer au bioéthanol ?

Alors qu’il était auparavant possible de s’abonner aux services de Syma presque exclusivement en ligne, l’opérateur compose désormais un nouveau réseau de magasins disponibles dans toute la France, principalement dans les grandes villes. Pour ma part, j’ai opté pour l’abonnement en ligne classique.

Forfaits : le rapport de prix (le plus vraiment) imbattable

Les plans Syma évoluent très souvent, mais ils s’en tiennent à la même philosophie : proposer des offres adapté à chaque type d’utilisation, de budget et de besoin. Si initialement l’opérateur ne proposait que 3 formules, 5 types de forfaits sont aujourd’hui proposés, dont un en 5G, allant de 1 à 150 Go d’utilisation équitable.

Mais c’était avant de changer ses formules pour passer à un système plus conventionnel dans la plupart des MVNO, c’est-à-dire des forfaits à prix variables augmentant après la première année. C’est donc contraire à la philosophie et à la communication initiale et nous ne comprenons pas très bien ce changement stratégique. Voici le nouveau tableau des taux au moment de la rédaction de ces lignes :

En outre, il n’est pas exclu que des augmentations de prix puissent survenir, comme indiqué dans les conditions générales. Syma est toutefois obligée de informez vos clients au moins un mois avant le changement de tarif.

Comparés à d’autres MVNO comme Auchan Telecom, NRJ Mobile ou Cdiscount, les forfaits de Syma sont au même niveau, voire mieux, car ils sont proposés à ces prix sans inclure de promotions. Peut-être que seules des données valides à l’étranger sont encore un peu compliquées : seulement 6 Go pour le forfait 100 Go, où d’autres iraient facilement jusqu’à 13, voire 15 Go, est un peu juste.

Enregistrement déroutant, mais plateforme client efficace

Dans mon cas, j’ai opté pour un abonnement sur le site Syma Mobile, mais il est tout à fait possible de me rendre dans l’un des 5 magasins de l’opérateur, principalement à Paris. À première vue, le parcours client de Syma est extrêmement simple. La page d’accueil du site ne saurait être plus affinée et met en avant deux forfaits, probablement parmi les plus demandés. J’ai demandé une première ligne au lieu de modifier mon forfait actuel pour conserver mon numéro. Le chemin d’abonnement lui-même est très classique. La seule chose la nécessité de renseigner votre numéro d’identification est surprenante. Une fois les étapes de paiement terminées, nous trouvons un message indiquant que la transaction a été effectuée… alors, rien d’autre.

En effet, il a fallu attendre une demi-heure avant de recevoir un e-mail confirmant l’enregistrement de la commande et le contrat d’abonnement. En revanche, la carte SIM est arrivée après 4 à 6 jours ouvrables, comme indiqué dans le courrier électronique.

La carte SIM ne s’active pas seule et nécessite une action de la part de l’utilisateur. Vous devez d’abord envoyer un SMS à un numéro spécifique, puis renseigner le numéro de série de la carte SIM et le code secret reçu par e-mail. C’est une étape certainement pas embêtante, mais c’est un peu déroutant quand on a l’habitude d’avoir accès à son forfait en insérant simplement la carte SIM.

C’est également la deuxième option que j’ai choisi de suivre avec l’interface My Syma. Il est étonnamment complet et comparable à ce que Free propose via son interface client sur ordinateur et mobile (via l’application). Il comprend toutes vos factures téléchargeables, votre consommation en temps réel et même la possibilité de transférer de l’argent entre clients Syma. Dans tous les cas, l’interface est très agréable à utiliser, que ce soit sur PC via le navigateur ou dans l’application disponible sur Android et iOS.

Le réseau : la différence entre la communication et les données

La chose la plus intéressante lorsque l’on regarde les plans de Syma est le manque d’informations explicites sur l’opérateur en charge de la distribution du réseau pour les clients de Syma Mobile. Ce manque de transparence cache une constatation plutôt inquiétante. expliqué dans les petites lignes ; Syma utilise deux supports différents : SFR pour les données 4G/4G et Orange pour la partie communication 2G/3G.

Pour la première partie, l’expérience est satisfaisante. L’opérateur traditionnel qui couvre 99% du territoire en 4G, il est difficile de se retrouver sans réseau.

Du côté des communications, en revanche, se trouve la douche froide. De tous les appels que j’ai pu passer, la qualité de la transmission et de la réception provenait d’une autre époque. Je soupçonne Syma de passer les appels en mode commuté, probablement pour enregistrer. Si vous vous souvenez de la qualité des appels en 2004/2005, ce n’est pas loin du résultat obtenu. Quand il s’agit de SMS et surtout de MMS, c’est encore pire. La plupart des textos que j’ai pu envoyer sont arrivés à destination une heure ou deux plus tard, alors que les MMS n’ont jamais pu être envoyés. C’est clairement le gros point noir de l’opérateur en ce moment.

Service client pour les abonnés absents

Si les gens disaient que SFR, Free ou même Bouygues Telecom ont le pire service client du marché, je leur dirais que Syma les défend bien sur le terrain. C’est également un point classique pour la plupart des MVNO. Mon premier désaccord est survenu lorsque j’ai dû contacter le service client avant même d’avoir accès à mon colis, pour connaître l’état d’avancement de ma commande. Comme décrit ci-dessus, il s’est passé encore quelques heures avant qu’ils ne me communiquent des informations. L’e-mail envoyé au service client est toujours en attente.

Dans un deuxième temps, j’ai opté pour une assistance téléphonique accessible à partir d’un numéro SYMA au 243. Dès le début, la boîte vocale annonce qu’il y a un grand nombre d’appels en cours et que « tous les conseillers ne sont pas disponibles pour prendre mon appel ». La confiance est donc au bon endroit (pas). Après de longues minutes au téléphone dans une entreprise de musique générique en attente, la messagerie vocale m’indique que mon appel ne sera pas compté tant que je ne raccrocherai pas à sec. J’essaie à nouveau plus tard et même après quelques jours pour obtenir le même résultat. J’ai donc choisi le courrier électronique comme dernière tentative. Encore une fois, Syma ne semble pas avoir envie de répondre à ma question et de me renvoyer à la hotline via un message automatique.

Pire encore, en ce qui concerne l’achèvement de mon plan sans engagement, mon e-mail n’a pas encore été suivi, malgré les rappels. Vous devez avoir compris, dans son état actuel, que le service client de Syma est inexistant malgré son introduction par l’opérateur. Il est facile de comprendre où les économies ont été réalisées et, malheureusement, ce n’est pas étonnant.

Alors, Syma, est-ce que je pars ou pas ?

Les MVNO ont certainement l’avantage d’offrir des prix imbattables sur le nez et la barbe des opérateurs plus conventionnels. Nous vous recommandons d’y jeter un œil si vous souhaitez payer le moins cher possible pour votre forfait mobile. Il a donc besoin de savoir sur quoi il marche tellement qu’il soupçonne les points où les économies ont été faites.

Syma possède certainement une partie 4G gérée par le réseau SFR et l’expérience est à tous égards similaire à ce que propose le titulaire, mais en matière de communication, c’est un désastre : les appels sont de mauvaise qualité et les SMS tardent à atteindre leur destination, voire n’arrivent jamais. Tout cela sans même parler de MMS. Le soutien est également totalement absent, ce qui provoque de la frustration.

C’est donc un constat très mitigé que cette expérience de Syma Mobile, qui pour le moment ne répond évidemment pas encore aux normes en vigueur pour les forfaits mobiles non contraignants. Nous parions que les problèmes de communication et d’assistance seront résolus à l’avenir, mais, pour le moment, il est difficile de recommander ce transporteur, notamment avec ce nouveau barème tarifaire qui plonge encore plus l’intérêt que nous pourrions avoir pour l’opérateur.

En tant qu’opérateur téléphonique, MVNO SYMA s’intéresse vivement aux publications comparatives afin de répondre aux besoins d’information des utilisateurs et de les aider à choisir le service qui leur convient le mieux. Le 31 octobre 2021, le comparateur FRANDROID a publié un long article sur la société SYMA et les services que nous commercialisons. Pour compléter cette présentation, nous aimerions partager les développements récents et futurs que nous avons entrepris, afin de présenter aux meilleurs l’objectivité possible de notre entreprise, de nos offres et de nos services.

Dans un marché des télécommunications en constante évolution, SYMA propose depuis plusieurs années des services de téléphonie mobile aux prix les plus compétitifs du marché et à la satisfaction d’un grand nombre de consommateurs. Début 2021, afin de fournir des services 5G (qui deviendront rapidement la norme dominante), SYMA a effectué une transformation technologique majeure en prenant le contrôle total de son réseau central et en ajoutant son partenaire historique MNO ORANGE, un deuxième partenaire MNO : SFR.

Cette évolution technologique fondamentale a nécessité la mise en place de systèmes de connexion avec chaque opérateur MNO ou MVNO français complet et de multiples tests techniques pour valider ces circuits et garantir les services de base requis, en France, par les opérateurs (voix, DONNÉES, SMS et roaming). Après ces opérations coordonnées et validé par le GIE EGP, SYMA a mis ces liens en service le 7 juillet 2021. Alors que les services de base ont pu fonctionner normalement, certaines lignes ont subi quelques dysfonctionnements, notamment pour le routage de messages SMS de notification (courts) fournis par divers agrégateurs qui n’avaient pas initialement ou complètement connecté leurs systèmes aux nôtres.

Toutes ces anomalies signalées ont été corrigées une après. D’autres et, à ce jour, tous les services sont fournis dans des conditions qui s’améliorent constamment. Ces événements ont entraîné une augmentation significative du nombre d’appels au service client SYMA, qui n’a pas pu satisfaire tous les appelants. En réaction, nous avons renforcé nos équipes, qui sont désormais en mesure de traiter les appels et de répondre aux demandes dans des délais stricts (7 jours sur 7, soit 8 h à 20 h tous les jours de la semaine et 8 h à 18 h) après-midi les samedis et dimanches).

Au cours de cette phase complexe, nous avons traité individuellement tous les dossiers clients concernés par ces dysfonctionnements et pouvons désormais annoncer que tous les services sont opérationnels, dans les conditions normalement attendues par tout client. Nous ne pouvons que constater et regretter que cette séquence de troubles, liée à notre développement, ait nui à notre image, qui n’a jusqu’à présent pas souffert de la comparaison avec les opérateurs concurrents.

Cependant, nous voulons assurer aux consommateurs que cette période de fonctionnement de notre nouveau système n’a été qu’une « crise de croissance » et que la qualité des offres et services SYMA que nous mettons à la disposition de nos clients sera bientôt appréciée et reconnue pour leur véritable valeur par tous les utilisateurs.

ARTICLES LIÉS