Peinture à l’huile ou acrylique ?

Peindre n’est pas seulement une question de savoir-faire. Un rendu final impeccable requiert souvent une bonne maîtrise des matériaux notamment des différents types de peintures. Entre la peinture à l’huile et la peinture acrylique, laquelle devez-vous choisir ? Autant le dire, le choix dépendra entièrement de vos besoins et de vos attentes.

A quelle vitesse travaillez-vous ?

Peinture acrylique

A découvrir également : Comment faire une demande ESTA ?

Le premier avantage de la peinture acrylique est que vous pouvez peindre sur quasiment tout et n’importe quoi. Si vous n’êtes pas un peintre expérimenté, cette alternative vous aidera grandement. Vous pourrez donc peindre directement sur tous types de supports.

Cependant, il faut savoir que la peinture acrylique sèche très vite. En effet, après la préparation, il vous faudra vous concentrer sur votre peinture. Généralement, il suffit d’une dizaine de minutes pour que tout soit sec. Si ce temps de séchage trop rapide ne vous convient pas, pensez à utiliser un retardateur ainsi qu’une palette humide.

A lire également : Louer une salle pour un anniversaire

Peinture à l’huile

Si vous aimez prendre votre temps, alors la peinture à l’huile est assurément l’idéal. Ici, vous n’avez aucune pression temporelle. Vous pouvez très bien commencer à peindre aujourd’hui et revenir pendant les jours qui vont suivre pour terminer la peinture.

Généralement, la peinture à l’huile ne sèche pas sur la palette et vous pouvez très bien mélanger les couleurs directement dessus. Cependant, il est indispensable de miser sur une bonne préparation. On pense notamment à la préparation de la toile puisque la peinture à l’huile est de nature corrosive.

Quel type de couleurs ?

Peinture acrylique

Si vous songez à peindre avec une composition plus graphique, alors les bords nets de la peinture acrylique vous aideront beaucoup. Le travail avec cette alternative est simple et accessible. Après tout, cette peinture facilitera le fait de masquer les zones et vous pouvez facilement couvrir grâce à une meilleure épaisseur. Sans parler du fait qu’il sera plus simple de créer des textures.

Cependant, à cause du temps de séchage, faire des dégradés et des fondus est plus délicat avec la peinture acrylique. Ce qui peut être d’autant plus frustrant si vous travaillez sur une grande échelle. La solution serait de travailler rapidement ou d’utiliser un gel, un retardateur ou un médium.

Peinture à l’huile

La peinture à l’huile est assurément le meilleur choix pour faire des fondus et des dégradés. Le séchage lent permet des fondus particulièrement subtils. Il est également conseillé de travailler « mouillé sur mouillé » pour une meilleure transition des couleurs. Bien entendu, vous pouvez jouer sur le temps de séchage avec des additifs en fonction du résultat que vous préconisez.

Le hic avec la peinture à l’huile se situe au niveau des bords nets. Si vous désirez les créer sans pour autant affecter les couleurs sous-jacentes, il faudra attendre que la peinture sèche. Or, le temps d’attente sera conséquent.

 

Quelle est la résistance des couleurs ?

Peinture acrylique

La peinture acrylique a pour vocation de bien résister au temps. Des tests de laboratoire affirment que ce type de peinture ne se fanera pas et ne changera pas d’aspect même après 200 ans. Seulement, c’est le liant de la peinture qui devient jaune avec le temps. Rappelons que ce liant est généralement blanc.

L’inconvénient de la peinture acrylique concernant la résistance des couleurs étant que ces dernières changent seulement au séchage. Cela se voit quand vous retouchez une partie peinte. Seule la pratique vous aidera à juger ce changement. En outre, si vous mettez des polymères acryliques à la peinture, le changement de couleur sera d’autant plus conséquent.

Peinture à l’huile

Contrairement à la peinture acrylique, le changement de couleur ne se voit pas dans l’immédiat avec la peinture à l’huile. Bien sûr, après le séchage, vous verrez un léger changement, mais cela se verra surtout au niveau de la brillance. Parfois, il se peut que certaines zones soient plus brillantes que d’autres. La raison étant une insuffisance de la quantité d’huile dans le film de peinture.

Aussi, il faut noter que la peinture à l’huile a tendance à jaunir. Cet effet augmentera à mesure du processus d’oxydation et en fonction du liant utilisé. La solution face à ce problème est l’huile d’olive.

Quelle est l’épaisseur recherchée ?

Peinture acrylique

La peinture acrylique a pour vocation d’être flexible en termes d’épaisseur. Que vous songiez à peindre avec peu ou beaucoup d’épaisseur, ce choix est tout indiqué. Cela s’explique encore une fois par son temps de séchage rapide. Finement avec des glacis transparents ou couches épaisses, l’acrylique reste particulièrement flexible. En outre, votre peinture ne se fissurera pas avec le temps sauf en cas de températures extrêmement froides.

Peinture à l’huile

La peinture à l’huile est aussi flexible en termes d’épaisseur à condition que vous ayez le temps d’attendre. Vous pouvez donc travailler avec de la peinture épaisse en attendant quelques jours le temps que la peinture sèche. Vous pourrez également rajouter des touches fines afin de jouer sur la luminosité du résultat final.

 

ARTICLES LIÉS