Les critères pour choisir une assurance habitation 

Avoir une assurance habitation, c’est s’assurer que, quel que soit l’incident qui arrivera, vous pourrez toujours vous en sortir. En effet, que vous soyez propriétaire ou locataire d’une maison, il y a certains risques que vous encourez quotidiennement. Toutefois, l’assurance habitation n’est pas une obligation pour tous, mais le locataire est tenu d’y souscrire. Ainsi, vous pouvez être couverts pour l’incendie, les dégâts des eaux, etc. Toutefois, il y a plusieurs compagnies d’assurance qui vous offrent l’assurance habitation. Vous devez savoir alors bien faire votre tri pour retirer la meilleure offre. Voici les critères essentiels pour y arriver.

Bien connaître les risques couverts

Pour trouver la meilleure assurance pour son habitation, vous devez prendre en considération les risques couverts de même que le montant de l’assurance. Cela dit, le contrat d’assurance doit contenir lesdits risques. Pour un contrat simple, vous verrez simplement les risques d’incendies, de dégâts des eaux, de bris de grâce. Il y aura aussi les risques d’intempéries et de bris de glace. Par ailleurs, un contrat multirisque contiendra la responsabilité civile de même que les dommages causés à une autre personne. Vous devez aussi connaître le montant des biens à assurer en faisant la somme des factures correspondantes. Cela vous donnera une estimation de la valeur des objets à estimer.

A découvrir également : Le nettoyage cryogénique : un vrai atout pour les entreprises

L’indemnisation et la valeur de la franchise

Le contrat d’assurance doit aussi détailler comment se fera l’indemnisation. Ici, l’assureur va prendre pour base le montant estimé des dégâts. Ensuite, il va procéder au remboursement en respectant le plafond dont mention a été faite dans le contact après avoir déduit la franchise. À cet effet, votre contrat d’assurance doit nécessairement présenter le montant de chaque franchise. La franchise est donc cette somme que vous payez lors de votre indemnisation. Aujourd’hui, il y a la franchise relative et la franchise absolue.

La franchiseabsolue permet l’indemnisation quand le montant du sinistre excède celui de la franchise. Le montant à rembourser ici est la différence entre le montant du sinistre et le montant de la franchise. A contrario, sachez que la franchise relative garantit une complète indemnisation. Pour calculer le montant de la franchise, vous pouvez prendre un montant fixe ou un pourcentage calculé sur le montant à indemniser. Enfin, pour trouver le montant de la franchise, vous pouvez faire un mélange des deux précédentes méthodes.

A voir aussi : S’amuser avec du papier mâché

Considérez le statut du bénéficiaire

Si le bénéficiaire est copropriétaire, l’assurance pour l’habitation doit être souscrite par le syndic et le bénéficiaire peut de son côté assurer les biens non couverts. Par ailleurs, si l’assuré est un locataire, il souscrira à l’assurance et va devoir amener la preuve que son assurance est toujours sur chaque année. Autrement, il pourrait constater la résiliation de son contrat. Le propriétaire n’est pas obligé de prendre cette assurance, mais cela y va de son propre bien. Enfin, relisez bien les conditions suspensives du contrat. C’est dans cette partie que vous verrez les cas où vous ne serez pas remboursés par l’assurance.