Comment reconnaître un vrai bol tibétain ?

Le bol tibétain est très en vogue actuellement sur le marché. Il bénéficie d’une grande popularité depuis quelques années en raison des nombreux bienfaits qu’il procure à ses utilisateurs. Suite à cet engouement, plusieurs fabricants ont décidé d’en concevoir. Cependant, tous les modèles ne sont pas vrais. Alors, pour les distinguer, vous devez prendre en compte certains points essentiels. Découvrez-les ici.

Son origine

Pour reconnaître le vrai bol tibétain, vérifiez son origine. Les meilleurs modèles proviennent généralement du Tibet. C’est en réalité le pays dans lequel ces outils ont été conçus pour la toute première fois, d’où leur appellation. Les spécialistes de cette nation sont reconnus pour leur rigueur et l’application qu’ils mettent dans la fabrication de leurs œuvres. En plus, ils le font dans de bonnes conditions.

A lire également : Pourquoi Sade a fait le vœu de partir et de ne jamais retourner en Jamaïque ?

Les vrais bols tibétains viennent aussi du Népal. En effet, les artisans de cette partie du monde étudient spécialement cette discipline. Vous pouvez choisir également ceux qui sont importés de l’Inde. Ces deux pays sont réputés pour la conception de bol tibétain de qualité.

Le matériau de conception

Pour reconnaître le vrai bol tibétain, vous devez aussi avoir une idée des matériaux de conception. Généralement, ces accessoires sont fabriqués avec 7 métaux à savoir :

A lire également : Comment fonctionne une machine sous vide ?

  • l’or ;
  • le fer ;
  • l’argent ;
  • le mercure ;
  • l’étain ;
  • le cuivre ;
  • le plomb.

Il est de qualité que s’il est fait avec un alliage de 3 de ces métaux au moins. Sa mise en place demande beaucoup d’effort et de temps. Le façonnage peut prendre des heures. C’est la raison pour laquelle, il coûte relativement cher.

Les vibrations

Avant d’acheter votre accessoire, écoutez ses vibrations. Si vous êtes un habitué, le son vous permet de distinguer le vrai du faux. En effet, l’émission des fréquences doit être longue et profonde à la fois. Assurez-vous que la sonorité soit douce et agréable à entendre.

Pour cela, prenez le bâton qui s’adapte à l’accessoire puis utilisez l’une des méthodes pour le faire vibrer. Frappez légèrement tout en disposant l’outil convenablement dans le creux de votre main. Ne le couvrez pas de vos doigts pour empêcher la sortie du son. Demandez à votre marchand de vous mettre dans les bonnes conditions afin de mieux discerner la résonnance du son.

Son âge

L’âge du bol tibétain est aussi un élément important à prendre en compte pour reconnaître le vrai. En principe, plus il est vieux, plus il est authentique. Alors, avant de conclure le marché, observez la date de fabrication. Elle doit être avant 1970. Les faux ont commencé à être commercialisées il y a seulement quelques années. Toutefois, restez vigilant au cours de l’achat, car certaines contrefaçons possèdent des dates assez impressionnantes.

Notez que les anciens modèles transmettent beaucoup d’énergie. Ils sont destinés aux expérimentés. Alors, si vous êtes un débutant, il est conseillé de les éviter. La mauvaise coordination des chakras peut être dangereuse pour vous.

Ainsi se présentent les divers points à prendre en compte pour reconnaître le vrai bol tibétain. Pour plus d’assurance, faites-vous accompagner par un spécialiste afin d’effectuer un bon choix. Consultez aussi les sites qui bénéficient d’une bonne réputation dans la vente de ces gadgets.

ARTICLES LIÉS