Comment mettre en place un système de récupération d’eau de pluie chez soi

Il faut penser à la récupération d’eau de pluie quand on cherche à réduire ses factures d’eau et à réduire son empreinte écologique. La bonne nouvelle est qu’il existe des équipements dédiés spécifiquement à cela, en ne citant que la cuve de récupération eau de pluie ou le récupérateur eau de pluie. Comment mettre en place un système de récupération d’eau de pluie chez soi ? Tous nos conseils.

Quel matériel pour récupérer l’eau de pluie ?

Pour récupérer l’eau de pluie, vous avez besoin d’un certain nombre d’équipements. Parmi les éléments les importants figure la citerne eau de pluie, qui sert à stocker l’eau. Celle-ci se choisit en prenant en compte vos besoins. Pour un foyer de deux adultes, par exemple, il vous faut au moins une citerne de 5 m3. Pour une famille de quatre personnes, il convient de choisir une cuve eau de pluie de 10 à 15m3. Ce fabricant de citerne souple met à votre disposition un large choix de citerne souple eau de pluie, disponible sous diverses capacités.

A lire également : Avantages et inconvénients de l'acier galvanisé

Outre le réservoir eau de pluie, il vous faut également d’autres éléments. La toiture sert, par exemple, à la récolte de l’eau. Assurez-vous faut qu’elle soit en pente et qu’elle ne soit pas fabriquée en matière dangereuse (comme l’amiante). Pour faire une réserve eau de pluie, il vous faut également des filtres, une pompe et une tuyauterie.

Comment installer un système de récupération d’eau de pluie ?

Pour poser un système de récupération d’eau de pluie, il existe certaines étapes à suivre.

A lire également : Comment ajouter de la fraîcheur à votre linge

Choisir l’emplacement du récupérateur d’eau de pluie souple

Tout d’abord, vous devez installer la cuve. Choisissez son emplacement. Prenez en compte la longueur du collecteur. Il faut que la distance entre la cuve eau de pluie et la colonne de descente d’eaux pluviales ne dépasse pas cette longueur. Par ailleurs, assurez-vous que le sol soit horizontal et bien lisse. Pour le savoir, servez-vous d’un niveau.

Repérer l’emplacement du raccordement

Cela fait, visualisez l’emplacement du raccordement. Assurez-vous que le collecteur soit bien aligné pour qu’il puisse remplir sa fonction trop plein (qui se coupe automatiquement quand la cuve souple récupération eau de pluie est pleine).

Faire un trou au niveau du chéneau

Utilisez une perceuse-visseuse munie d’une scie cloche de même diamètre que celui de l’embout de fixation. Faites une découpe. Procédez de la même manière avec le récupérateur d’eau pluviale. Poncez ensuite les bords des trous en vous servant d’un papier abrasif ou d’une lime.

Poser le collecteur

Insérer dans le trou la partie intérieure de l’embout. Faites un trou de vis autour et vissez la partie externe de l’embout. Ce dernier va accueillir le tuyau collecteur.

Côté cuve, insérez l’anneau de fixation de l’embout, posez le support de fixation du collecteur puis mettez-le dans l’anneau. Pensez à bien positionner les côtés du support et de l’anneau de fixation qui vont du côté de l’intérieur du réservoir.

Faire la liaison entre la cuve et le chéneau

Installez le tuyau qui relie la gouttière à la cuve. Cette opération se fait presque de la même manière, sauf pour certains modèles, qui exigent une démarche particulière.

ARTICLES LIÉS