Revente de biens immobiliers en résidences gérées : comment faut-il s’y prendre ?

Acheter un bien immobilier en résidences gérées est un grand atout sur le plan fiscal. Cependant, de nombreuses raisons peuvent vous obliger à vous en séparer. Il peut s’agir d’une perte d’emploi, d’un divorce ou le besoin d’avoir de la liquidité pour faire face à un imprévu.

Sachez que les résidences de tourisme, pour seniors ou autres ne sont pas des biens immobiliers classiques. Vous devrez respecter certaines règles pour procéder à une revente. Comment faire concrètement ?

A voir aussi : Zoom sur l’investissement en LMNP dans l’ancien

Contacter les bons intermédiaires

Il existe de nombreuses possibilités pour revendre un bien immobilier en résidences gérées. En premier lieu, vous pouvez conduire vous-même l’opération. La seule condition est d’avoir une bonne connaissance du marché et l’habitude de ce type de transaction.

L’autre possibilité offerte est celle de passer par un intermédiaire pour vendre ce genre de bien immobilier. L’idéal serait de faire ce choix puisque ce sont des professionnels qui vous accompagneront sur ce projet.

A voir aussi : Qu'est-ce que le portage salarial en immobilier ?

Ainsi, vous avez de grandes chances de faire un grand profit avec cette transaction. N’oubliez pas que la revente d’un bien immobilier en résidences gérées ne s’improvise pas. Les entreprises spécialisées dans ce domaine proposent une panoplie de services complets et sur-mesure.

La fixation du prix peut donc se faire selon les tendances du marché. Par ailleurs, toutes les démarches administratives et fiscales sont prises en charge conformément aux lois en vigueur.

Revendre au bon moment

Une vente immobilière en résidence gérée peut se faire dans un délai très court, mais avec une bonne plus-value. Pour cela, il faut bien connaitre l’état de la demande sur le marché. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez vous assurer que votre proposition fait partie des plus demandées.

C’est la garantie d’avoir une rentabilité appréciable sur le moyen et long terme. Avec une bonne maitrise des rouages du milieu, vous avez de fortes chances de revendre aisément votre bien.

Définir un prix correct

En faisant appel à un intermédiaire pour revendre un bien en résidences gérées, vous n’avez aucune inquiétude à avoir. Le prix de vente sera défini par le professionnel en considérant de nombreux paramètres comme :

  • Le dynamisme actuel du marché ;
  • La situation géographique ;
  • La qualité du bien concerné ;
  • La durée résiduelle du bail ;
  • Le montant du loyer ;
  • La répartition des charges.

Sur cette base, il faudra fixer un prix attractif pour le marché et qui ne vous défavorise pas. En somme, vous avez la garantie d’une plus-value tout en simplifiant la transaction.

Considérer la durée du bail

Ce n’est pas toujours évident de prendre en compte ce facteur dans la revente d’un bien immobilier en résidences gérées. Pourtant, la durée du bail a un impact non négligeable sur vos possibilités de revente. Plus la fin du contrat de bail est proche, et plus grand est le risque que prend le potentiel acquéreur.

Il se peut en effet que le bail ne soit pas reconduit par l’organisme responsable de la gestion du bien. Cela peut donc impacter le prix de vente, et la rapidité de la transaction.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé de vendre ce type de bien en milieu de bail. Vous pouvez aussi patienter le temps qu’il soit reconduit, avant de vous engager dans une procédure de revente.

ARTICLES LIÉS