L’histoire du Colombo Challenge

Le Colombo Challenge était une compétition qui a existé entre 1948 et 1958. Son nom était le mélange de Henry Desgranges et Emilio Colombo, respectivement premiers organisateurs du tour de France et du tour d’Italie. Cette compétition était organisée par les journaux comme l’équipe, la Gazette. Après un différend entre les organisateurs, le challenge colombo s’arrête à l’issue de l’édition 1958.

La légende du Colombo Challenge

Pour de nombreuses classiques, rejoindre le Colombo Challenge a été une avancée majeure dans leur histoire. À cette époque, les hommes étaient trop mus par la montée d’adrénaline surtout quand il s’agit de course. Les manches du challenge bénéficient durant cette période d’un peloton des participants plus international et plus fort. Ceci augmente le prestige des courses, amenant ainsi les Italiens à courir hors de leurs frontières beaucoup plus qu’au paravent. Et vice versa, de l’autre côté, de plus en plus d’étrangers viennent courir en Italie. Ce qui aboutit en 1950 à la première victoire non italienne pour le tour d’Italie. Sur ce, on peut noter qu’il s’agissait de découvrir de nouveaux horizons tout en faisant des exploits avec sa voiture.

A lire en complément : Comment choisir son assurance auto ?

Le rôle des compétitions dans l’histoire de l’automobile

La compétition automobile peut être extrêmement physique. Par ailleurs, les confrontations entre constructeurs contre la montre sont aussi les deux moyens permettant l’innovation et le développement technologique. C’est notamment, pour tester la fiabilité des moteurs thermiques qu’ont été créés les premiers rallyes au début du vingtième siècle. C’est dans cette même optique qu’en 2014 est un championnat de formule électrique ou que sont construits des démonstrateurs de technologie. L’organisation du sport automobile est couronnée par l’organisation internationale de l’automobile qui collabore avec des fédérations sportives nationales.

Lire également : Acheter une camionnette : quels sont les points à considérer ?

La phase d’entretien et de réparation

L’entretien et la réparation des automobiles occupent une part importante dans le nombre d’emplois, mais surtout dans le nombre d’entreprises liées à la filière de l’automobile. Ce sont l’ensemble des concessionnaires, garages, réseaux de vente de pièces détachées et d’accessoires pour la plupart des PME. C’est aussi sur la durée de vie d’un véhicule, un coût financier non négligeable. Enfin, lorsqu’une réparation n’est plus possible ou souhaitée, on trouve dans cette filière les professionnels du recyclage des véhicules en fin de vie. Les réseaux d’entretien et de ventes d’accessoires sont aussi confrontés au phénomène du tuning qui a eu pour effet de donner naissance à des rassemblements durant lesquelles les voitures concourent pour leur technique ou leur aspect esthétique.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!