Qu’est-ce qu’un certificat en bourse ?

L’objectif d’un scrip consiste à reproduire les prix d’un sous-jacent donné, tel qu’un indice, un panier d’actions, une matière première, etc. comme un FNB.

Toutefois, les certificats sont des titres ayant les caractéristiques d’une obligation. Ils sont émis par les banques et sont remboursés à l’échéance.

A lire également : Où acheter de l'argent métal ?

Le prix d’un certificat à la bourse

L’évaluation d’un certificat dépend uniquement de la variation du prix du sous-jacent. En effet, il n’y a pas de valeur temporelle pour un certificat contrairement aux options ou aux mandats.

Types de certificats

Étant donné que l’ingénierie financière des banques est illimitée, il existe plusieurs familles de certificats.

A découvrir également : Quand exercer une option américaine ?

Indexation/réplication

Le but de ces contrats est de reproduire les variations du sous-jacent. Il est possible de prendre l’effet de levier pour améliorer la performance du contrat ou même prendre un bref certificat.

Remise

Ce type de certificat permet d’anticiper une augmentation ou une stagnation du prix du sous-jacent. Ces certificats sont émis avec une réduction. L’investisseur paiera 80 % du prix, tout en espérant revendre sa position à une valeur de 100 % à l’échéance. En contrepartie de cette réduction, la performance sera plafonnée.

Bonus plafonnés

Tout comme la vente d’option, les bonus plafonnés permettent de recevoir le montant du bonus à l’échéance. Ces produits permettent ainsi de parier sur la stagnation (hausse ou diminution modérée) du sous-jacent.

Les certificats sont construits autour d’une barrière et d’un cap (niveau de bonus). Si le sous-jacent n’a pas touché la barrière pendant sa période de visionnement, l’investisseur recevra la prime complète. Si le sous-jacent a touché sa barrière, l’investisseur recevra le prix du sous-jacent dans la limite du bonus.

Les bonus plafonnés sont très similaires à la vente d’options, de sorte que leur évaluation dépend :

  • valeur de temps : plus le temps passe et plus les chances de toucher la barrière, le prix du certificat augmente.
  • de volatilité : plus la volatilité est élevée et plus le certificat atteindra sa barrière, le prix du certificat diminue.

Ces produits sont réservés aux investisseurs avisés compte tenu du risque de perte en capital.

ARTICLES LIÉS